La journée des espèces menacées

11 mai 2022

Les États-Unis ont lancé en 2006 cette journée Mondiale des espèces menacées afin de célébrer la faune et la flore sauvage. Elle est aussi un moyen de mettre en lumière concrètement les effets des activités humaines sur la biodiversité.

Depuis la révolution industrielle, le développement de l’humanité et de ses technologies l’a poussé à puiser toujours plus dans les ressources naturelles offertes par la planète. En ayant recours à ces matières premières en quantités astronomiques, les Hommes privent certains écosystèmes de leurs composants essentiels. Retirer à un écosystème ses caractéristiques premières, c’est retirer aux espèces qui l’habitent leur milieu naturel.

Selon une étude du WWF datant de 2014, plus de la moitié des espèces animales ont disparu ces 40 dernières années, du fait de l’activité humaine. L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) considère une espèce animale en voie de disparition lorsque son taux de natalité est inférieur au taux de mortalité, et qu’une importante partie de sa population est déjà morte.

Les espèces menacées ne se limitent pas seulement aux animaux.

De nombreux végétaux se retrouvent en voie de disparition à cause du dérèglement climatique : ce dernier, en altérant le climat, prive certains végétaux des conditions nécessaires à leur survie. Aujourd’hui, plus de 40% des espèces végétales sont menacées, dont plus de la moitié sont en danger d’extinction à plus ou moins longue échéance. 

La déforestation qui frappe la forêt Amazonienne est opérée aujourd’hui afin de libérer des parcelles de terrain pour l’élevage de bétail, afin de nourrir les populations humaines. Aujourd’hui, c’est près d’un cinquième (17%) de la forêt amazonienne qui a disparu, depuis 1950. Soit l’équivalent de deux fois la superficie de la France. Entre 1492 et 1950, seul 1% de cette forêt avait été détruit.

D’après une étude de l’UICN, ce sont plus de 20 000 espèces de plantes et animaux qui sont en danger de disparition imminente chaque année.

Dans la dernière édition de la Liste Rouge Mondiale, qui recense les espèces en voie de disparition, sur les 142 577 espèces étudiées, 40 084 sont classées menacées.

Parmi ces espèces :

  • 41% des amphibiens,
  • 13% des oiseaux,
  • 26% des mammifères,
  • 37% des requins et raies,
  • 33% des coraux constructeurs de récifs,
  • 34% des conifères

Dans cet état des lieux, la France figure parmi les 10 pays hébergeant le plus grand nombre d’espèces menacées : au total, 1 889 espèces menacées au niveau mondial sont présentes sur son territoire, en métropole et en outre-mer.

C’est aussi l’occasion de sensibiliser sur l’importance de la protection des espèces en voie de disparition et sur les mesures à prendre au quotidien pour les protéger.

En termes de moyens de protection à proprement parler, nous n’avons pas, en tant que citoyen, beaucoup d’armes à notre échelle.

Cependant, il y a quelques pistes à suivre pour réduire les menaces planant sur les différentes espèces, notamment animales : 

  • Arrêter de vous rendre aux zoo, aquarium ou cirque : les espèces y sont maintenues en captivité, leur vie sociale est réduite à néant, et ne sont pas dans leur milieux naturels. Certains animaux maintenus en captivité sont sous-nourris, certains tombent en dépression etc. 
  • Réduire sa consommation de viande et de poisson : avec une demande moins forte, les producteurs et distributeurs réduisent leurs offres, donc leurs productions.
  • Ne plus avoir recours aux produits testés sur les animaux : notamment les produits cosmétiques, qui peuvent encore être utilisés sur des peaux animales. 
Cette journée est significative pour nous, qui nous battons quotidiennement contre le changement climatique et ses conséquences, notamment sur la biodiversité. 

Depuis nos modes de production, et jusque chez vous, nous tâchons de réduire notre impact pour préserver les écosystèmes.

On aimerait bien, mais on ne peut pas tout faire …

C’est pour ça qu’on a décidé d’apporter notre aide à SeaShepherd pour cette année 2022, via notre engagement au sein du 1% For The Planet. Avec WWF et Surfrider, SeaShepherd est la troisième association de protection de l’environnement et de la biodiversité que nous soutenons !

Et vous, comment faites-vous pour réduire votre impact sur la biodiversité ? 

Retrouvez nos éco-gestes simples et efficaces sur notre page instagram et notre guide.

Et parce que la protection des milieux marins n’a pas de prix, nous reversons 5% des ventes de notre gamme de vins Rouges, Blancs et Rosés “Sous l’Océan” à SeaShepherd ! 

SUIVEZ-NOUS !

Pour une actualité engagée et des conseils pour préserver l’environnement

Fait avec passion à Bordeaux

© 2021 All rights reserved​ - CGV - Mentions légales

l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Rejoignez notre communauté et bénéficiez de -10% sur votre première commande !

Soyez informé(e) de nos offres et de nos actualités en vous inscrivant à notre newsletter.

Je certifie

avoir + de 18 ans ?