Vin Bio, biodynamique et naturel : on fait le point !

29 septembre 2021

Pour commencer, définissons ce qu’est un label.  

Il s’agit d’un moyen d’information pour le consommateur. La présence de pictogrammes et logos permettent d’identifier et garantir le mode de viticulture et de vinification des raisins.Il existe différents labels de vin Bio et biodynamiques : AB (Agriculture biologique), Nature et Progrès, Demeter, TerraVitis, Biodyvin et naturel pour les principaux.

Commençons par parler des Vins Bio.

C’est le mode de culture choisi pour notre gamme Bio Sous l’Océan.

L’agriculture biologique ou bio encourage des pratiques qui préservent les sols.

Les vignerons en viticulture biologique utilisent des engrais naturels et organiques afin de privilégier la prolifération des espèces végétales et animales et par ce même biais, améliorer la qualité des sols. Le processus d’enherbement et de végétalisation des vignobles permet de développer la biodiversité comme chez notre vigneron partenaire Pascal en Loire qui est certifié Bio et qui travaille également beaucoup en Biodynamie. Ses vignobles sont jonchés d’herbes sauvages et de fleurs des champs.

La vinification des vins Bio se réalise dans des barriques, en cuves inox comme ici encore dans la propriété de Pascal.

Cela se ressent lors de la dégustation : on y découvre une meilleure expression des terroirs sur lesquels les raisins ont mûri. Un vin Bio aura alors une présence en bouche plus importante, ainsi qu’une meilleure densité et un bel équilibre des saveurs.

La certification officielle AB indique que la viticulture préserve au maximum l’équilibre biologique de la nature.

Ce label est entré en application en 2012 d’après les nouveaux décrets de l’Union Européenne en matière de traitements des vignes et vinification Bio.

Les producteurs de vin garantis AB se soumettent aux contrôles d’un des six organismes accrédités : Aclave, AgrocertQualité France, Ulase, SGS ICS et surtout Ecocert.

Le cahier des charges Agriculture Biologique contient plusieurs critères d’évaluation.

  • Il interdit l’utilisation de produits phytosanitaires, de produits chimiques et d’engrais synthétiques.
  • De plus, le sucre, l’alcool et le moût concentré rectifié doivent être certifiés 100% Bio.
  • La désalcoolisation, l’électrodialyse et le chauffage supérieur à 70 °C sont interdits.
  • Les additifs doivent, dans la majeure partie des cas, justifier d’un label Bio.
  • Les niveaux de soufre et de cuivre sont restreints.

Il faut alors attendre un délai de 3 ans pour obtenir la certification Bio en vigueur. Durant ce laps de temps, le vignoble est « en conversion Bio ».

Autre label pour le Vin Bio : Nature et Progrès.

Pour pouvoir utiliser ce logo, le vigneron doit avoir une certification Bio sur ses raisins (soit en AB) et suivre le cahier des charges en vinification de Nature & Progrès, association de producteurs et consommateurs biologiques. Il y a certaines prérogatives :

  • Il est recommandé de vendanger manuellement
  • D’utiliser des levures indigènes pour la fermentation
  • La chaptalisationest autorisée jusqu’à 1 %, tout comme le collage (avec des blancs d’œufs bio ou de la bentonite, une argile), l’utilisation d’acide tartrique pour corriger l’acidité.
  • Les taux de dioxyde de soufre dans le vintolérés doivent être restreints.

Cette certification est contrôlée par des commissions Mixtes d’agrément et de contrôle (COMAC).

Et la biodynamie ?

Les vignerons qui utilisent cette méthode ont pour souhait d’intensifier la vie du sol afin qu’il y ait un meilleur échange entre la terre et la vigne. Pour cela, ils utilisent des préparations à base de plantes qu’ils infusent, dynamisent ou macèrent afin d’aider la vigne à se renforcer et à mieux se développer (une sorte de traitement homéopathique de prévention).

Ils utilisent aussi le calendrier lunaire afin que la plante, le sol et les influences lunaires se combinent. Y sont autorisés : le collage du vin et la filtration, la chaptalisation (ajout de sucre) uniquement pour les pétillants. Cependant, le taux de soufre doit être plus bas que celui des vins Bio (soit 70mg/L pour le rouge sec, 90mg/L pour le blanc et les rosés secs et 60mg/L pour les mousseux).  

Des labels pour les vins en biodynamie existent comme Le label Demeter.

Il a été créé en 1928 suivant les principes de l’agriculture biodynamique. Comme vu précédemment, les cycles lunaires et planétaires ainsi que les diverses préparations biodynamiques participent au cahier des charges. L’utilisation de la bouse de vache, les cornes, la silice, les pulvérisations, le compost participent également.

Autre label biodynamique très prisé à observer : le label Biodyvin.

Ce label a été fondé en 1995 par des vignerons biodynamiques. Les vins arborant ce logo doivent être produits avec du raisin en biodynamie et estampillés par Ecocert. Le cahier des charges impose l’utilisation de préparations biodynamiques sans indiquer les périodes de pulvérisations. L’utilisation du cuivre n’est pas limitée. Le taux de soufre maximum imposé varie en fonction des cépages : 80mg/L pour le rouge sec, 105 mg/L pour le blanc et les rosés secs et 95mg/L pour les mousseux. La certification est réalisée une fois par an.

Pour terminer, qu’est-ce qu’un vin naturel ?

Officiellement, le vin naturel n’existe pas. En effet, il n’existe pas de logo ni aucune valeur juridique reconnue par l’Union Européenne pour ce vin.

Le seul repère est l’Association des Vins Naturels (www.lesvinsnaturels.org), qui regroupe une cinquantaine de vignerons membres ayant définis un cahier des charges :

  • Une culture viticole bio ou biodynamique
  • Des vendanges manuelles
  • L’utilisation des levures indigènespour la fermentation (soit les levures présentent naturellement sur les baies des raisins)
  • Aucune utilisation de techniques « brutales» pour le vin (comme l’osmose inverse ou la flash pasteurisation)
  • Aucun intrant œnologique lors de la vinification sauf peu de soufre (sulfite) doit être ajouté.

Les taux de sulfite sont définis :

  • Pour les rouges et effervescent de : 0mg/L à 30mg/L maximum (contre 150 mg/L autorisés par l’Union Européenne)
  • Pour les blancs de : 0mg/L à 40mg/L maximum (contre 200mg/L à 400mg/L autorisés par l’Union Européenne)

Pour conclure, le label reste un repère indéniable permettant de choisir sa bouteille.

C’est maintenant à vous de trouver votre pépite, et si vous avez du mal à choisir, voici une petite sélection :

Coffret Découverte Bio 

🍷  Vin rouge Syrah, 2020 – Pays d’Oc Indication d’Origine Protégée BIO

Une Syrah charmeuse ! Laissez-vous séduire par cette jolie cuvée tendre et charnue à apprécier dès aujourd’hui sur une cuisine ensoleillée. Une vraie gourmandise.

🍇  Vin rosé sec, 2020 – Terre de Camargue Indication d’Origine Protégée BIO
Notre rosé à la trame printanière aux arômes de fleurs des champs et de petits fruits rouges va vous ravir. La bouche est gourmande, les parfums tapissent délicieusement le palais. Un rosé idéal, souple et estival.

🌿  Vin blanc sec Sauvignon blanc, 2020 – A.O.C Bordeaux BIO 
Le sauvignon est un vin blanc sec rafraîchissant et parfumé aux embruns de l’océan, idéal à l’apéritif ou pour accompagner des produits de la mer. Il révèle des arômes d’agrumes et une agréable longueur.

Coffret Découverte Sous l'océan Bio - EthicDrinks
Pet’ Nat rosé Bio

Une gourmandise pétillante de fraîcheur ! Un nez fin de fleurs fraîches, quelques touches de fruits rouges et une bouche tendre qui révèle une bulle fine et délicate. Véritable farandole de plaisir, ce rosé se déguste bien frais à l’apéritif.

Champagne Premier Cru André Chemin

La bouche souple et équilibrée laisse place à une finale fraîche, franche et ferme qui appelle la gorgée suivante. 

Un champagne de tous les instants, délicieux plaisir à partager entre amis.

Nous avons sélectionné pour vous cette pépite signé par la Maison André Chemin, structure familiale indépendante à Sacy depuis 1948. Cette cuvée signature est produite par Eva et Sébastian Chemin de la troisième génération, qui ont su converser cet esprit de famille et l’amour de la vigne.

Ce champagne est produit sur les coteaux Premier Cru de la Montagne de Reims.

champagne-premier-cru-chemin

Petit conseil pour la dégustation :

Pensez à bien aérer votre vin Bio. Cela permettra aux arômes de ce type de vin de se développer davantage.

SUIVEZ-NOUS !

Pour en découvrir davantage sur nos engagements respectueux de l'environnement

Fait avec passion à Bordeaux ❤

© 2021 All rights reserved​ - CGV - Mentions légales

l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Je certifie

avoir + de 18 ans ?