Énergie durable : quels enjeux dans le monde de demain ?

26 octobre 2021

C’est la semaine européenne de l’énergie durable ! Pour cela, nous vous avons concocté un article sur le sujet.
Pour commencer : qu’est-ce qu’une énergie durable ? 

Une énergie est considérée durable lorsqu’elle permet de répondre au besoin présent sans compromettre les besoins des générations futures.

Au-delà de l’aspect environnemental, une énergie durable se doit de respecter le principe de durabilité, qui se base sur 3 piliers : environnemental, social et économique.

L’aspect environnemental se rapporte à la limitation des émissions de gaz à effet de serre. 

Il existe 4 principales énergies durables : l’hydraulique, le solaire, l’éolien ainsi que le nucléaire.
Pourquoi l’énergie durable est primordiale pour la planète ?

Face au réchauffement climatique et à l’épuisement des ressources, le développement de solutions durables est plus que d’actualité.

La principale cause provient des émissions de gaz à effet de serre qui émanent des productions et activités humaines.

Ces dernières ont fait augmenter la température globale mondiale d’environ + 1,1 °C depuis les années 1900. Les différents rapports du GIEC (Groupe International d’Expert pour le Climat) définissent trois trajectoires climatiques différentes.

Dans le meilleur des cas, le réchauffement global de notre atmosphère s’élèverait entre +1,5°C et +2°C en 2100. Ce demi-degré de plus est d’une importance capitale : atteindre les +2°C intensifierait l’intensité et la fréquence des évènements climatiques extrêmes (sécheresse, canicule, tempête etc.). 

Cette augmentation vient donc des émissions de gaz à effet de serre, qui émanent majoritairement des secteurs d’activité suivants : la production d’électricité (40%), les transports (24%) et l’industrie et la construction (19%).

Ce sont là des moyennes mondiales. En France, l’utilisation du nucléaire pour produire de l’électricité permet de réduire drastiquement son poids dans les émissions de gaz à effet de serre, pour arriver à 11%. Ce sont les transports qui polluent le plus en France, à hauteur de 42%. 

La crise sanitaire a entraîné une modification de nos habitudes de consommations énergétiques : en 2020, le monde a investi plus dans les énergies vertes que dans les énergies fossiles, c’est une première ! Cela traduit notre volonté de passer à des systèmes énergétiques soutenables.

Atlas interactif du GIEC
Vers une consommation énergétique durable

Nous avons mis au cœur de notre démarche, des engagements forts en faveur de la planète.

Nos méthodes de livraison tendent à être toujours plus propres pour la planète, notamment via la cyclo-logistique urbaine, que nous favorisons pour les livraisons de proximité et pour assurer la livraison du dernier kilomètre. 

À l’échelle du territoire national, nous privilégions les livraisons par voies ferroviaires, qui est le transport de livraison le plus écologique et le plus rapide. 

Toujours plus novateur, EthicDrinks s’engage avec TOWT, premier transport à la voile pour nos exportations. Actuellement en construction, ce voilier-cargo permettra de transporter nos vins vers l’Amérique à partir de 2022 afin d’initier une véritable révolution verte. Ce voilier-cargo a pour but de remplacer les porte-conteneurs afin d’assurer une démarche de transport neutre en carbone. Ce partenariat représentera plusieurs centaines de palettes annuelles. 

À termes, nous souhaitons assurer des livraisons 100% éco-responsables et neutres en carbone pour l’ensemble de nos commandes. 

Nous compensons nos émissions carbone globales grâce à la reforestation. Nous replantons des forêts en France dans la région de Saint-Émilion, un partenariat qui fait sens pour nous, de par sa proximité géographique et le lien entre ce territoire et notre activité vinicole. Ces actions de reforestation sont pensées dans un contexte global : nous ne voulons pas simplement acheter des “crédits carbones”, c’est-à-dire acheter des parcelles de terrains forestiers, qui permettent la captation de CO2, pour ensuite pouvoir émettre encore plus.

Nous basons notre compensation sur nos émissions, et non l’inverse. Nous reversons donc une partie de notre chiffre d’affaires au CNPF (Centre National de la Propriété Forestière) afin d’assurer la gestion des bois, et de réintégrer la biodiversité dans son milieu naturel. 

On vous donne rendez-vous en fin de semaine pour un nouvel article ! 

SUIVEZ-NOUS !

Pour une actualité engagée et des conseils pour préserver l’environnement

Fait avec passion à Bordeaux

© 2021 All rights reserved​ - CGV - Mentions légales

l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Je certifie

avoir + de 18 ans ?