Comment s’impliquer dans la journée mondiale des Océans ?

8 juin 2022

Inaugurée en 1992 lors du Sommet de la Terre à Rio, la Journée Mondiale des Océans a pour but de sensibiliser le public au rôle primordial de la mer comme source de nourriture, d’oxygène et de médicaments

Recouvrant 70% de la surface du globe, les océans sont aussi l’un des poumons de la planète : plus de 50% de l’oxygène que nous respirons nous est fourni par les océans. Sans oublier le fait que les océans sont des puits de carbone très efficaces, puisqu’ils absorbent près de 30% du CO2 émis.

 

L’ONU reconnaît le rôle et l’importance des océans, de leur développement à la gestion durable de leurs ressources afin de répondre aux grands objectifs de développement durable.

Cette journée s’inscrit dans le cadre de la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes 2021-2030. Le thème de cette année sera “Revitalisation : une action collective pour l’océan”. Ce sera l’occasion de mettre en lumière les différentes actions mises en place afin de donner un second souffle à cet écosystème souffrant. 

Mais alors : comment redonner vie aux océans ? Comment revitaliser ces milieux naturels fortement dégradés ? 

L’heure n’est plus à l’action individuelle mais collective. De nombreuses associations se sont engagées en faveur de la protection des océans, comme notre partenaire Sea Shepherd, luttant activement pour sa protection. La revitalisation des océans passe ainsi par sa protection, actuelle et future, mais aussi par la réparation des dégradations déjà causées par les activités humaines.

Ces associations de défense des milieux marins réalisent des actions de sensibilisation, encadrent des collectes de déchets, sur la plage ou plus en profondeur pour les déchets immergés.

En plus des belles actions associatives, le cadre réglementaire devrait apporter une aide supplémentaire : d’ici 2030, il faudrait protéger 30% des eaux et océans des activités humaines. Actuellement, seulement 8% des océans sont protégés. La protection d’une partie des espaces océaniques permettrait de lutter contre la surpêche

La protection des océans passera inévitablement par leur nettoyage et la réduction drastique des déchets plastiques, qui composent aujourd’hui 85% des déchets marins

Chaque année, jusqu’à 14 millions de tonnes de plastiques finissent dans les océans, c’est l’équivalent d’un camion poubelle par minute. 

Alors que les dégâts du plastique sur la faune et la flore marine n’est plus à prouver, on a récemment découvert la présence de microparticules de plastique dans des organismes humains. On estime alors que chaque année, un adulte ingère jusqu’à 120 000 de ces particules, en plus de son exposition aux perturbateurs endocriniens présents dans le plastique. 

Afin de lutter contre cette pollution plastique, il faut prendre le problème à la source. La protection des océans prend racine avec nos bonnes pratiques personnelles, comme supprimer le plastique à usage unique, privilégier des contenants responsables, ne plus acheter de produits sur-emballés etc. 

De plus en plus de magasins mettent en place des rayons de vrac : les produits sont disposés en rayon sans emballage. C’est au consommateur de se munir de son contenant lors de son passage aux courses. Pour les fruits et légumes, un petit sac en coton réutilisable remplacera le sachet plastique proposé en magasin. Pour les céréales, les pâtes et les autres plus petits aliments, les bocaux en verre sont plus pratiques, plus sains, et hermétiques. 

Beaucoup d’alternatives se développent pour remplacer des produits classiques pour se tourner vers le zéro déchet. Les lessives, savons, shampoing ou produits vaisselles apparaissent sous forme solide, sous forme de poudre ou de copeaux, afin de limiter le recours aux flacons plastiques. 

Bien conscient de l’impact de la pollution plastique sur les océans et sur l’environnement de manière générale, nous avons su le remplacer par des solutions écologiques.

Nous tenons d’autant plus à ce sujet que nous sommes engagés en faveur de la protection des écosystèmes marins suite à notre adhésion à Sea Shepherd, en plus de notre partenariat avec Surfrider.

Nous avons donc une gamme dédiée qui rend hommage à ces partenariats qui ont du sens. 

Découvrez notre coffret de 3 bouteilles de vin Bio Sous l’Océan.

 

5% reversé à Sea Shepherd pour l’achat d’un vin de la gamme Sous l’Océan.

SUIVEZ-NOUS !

Pour une actualité engagée et des conseils pour préserver l’environnement

Fait avec passion à Bordeaux

© 2021 All rights reserved​ - CGV - Mentions légales

l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Rejoignez notre communauté et bénéficiez de -10% sur votre première commande !

Soyez informé(e) de nos offres et de nos actualités en vous inscrivant à notre newsletter.

Promis, vous ne recevrez pas plus de deux emails par mois… 😉

Je certifie

avoir + de 18 ans ?