Comment fait-on un vin rosé ?

15 juin 2022

Avec l’arrivée de l’été, il devient la star des apéritifs entre amis. Rafraîchissant, minéral et/ ou fruité, le vin rosé s’invite à votre table ! Il est aujourd’hui le deuxième vin préféré des français, après le vin rouge. 

Pourtant, le vin rosé n’a pas toujours eu l’image dorée qu’on lui prête actuellement : “compromis entre le rouge et le blanc”, “mélange de qualité inférieure”, “fabriqué à base de restes de vin”, etc. 

Beaucoup de préjugés se sont propagés chez les consommateurs qui y ont émis quelques réticences. Même si certaines de ces idées reçues ont pu être historiquement vraies, la plupart sont fausses, et ont été contrées par les vignerons afin de démocratiser le rosé.

Mais alors, comment est vinifié un vin rosé ? 

“Le rosé est-il issu d’un mélange du vin blanc et du vin rouge ?” 

Cette pratique n’est pas autorisée, sauf en Champagne. Le mélange ne peut cependant s’effectuer qu’avant la seconde fermentation afin de produire du Champagne Rosé.  

Pour faire un bon vin rosé, la culture des raisins doit être scientifiquement maîtrisée : de nombreux critères précis, comme la “contrainte hydrique faible”. Ce dernier concerne l’alimentation de la vigne en eau : avec une contrainte hydrique faible, la végétation peut se développer autour des vignes, ce qui donne au vin des tons plus floraux. 

Les vendanges doivent se faire à une température précise, qui permettra d’assurer des échanges moléculaires efficaces lors de la macération.

Il existe deux méthodes pour créer un vin rosé : 
  • La pressée ou pressurage direct : cette méthode consiste à presser directement les raisins, comme pour la vinification d’un vin blanc, mais avec des raisins noirs. Les moûts de presse, plus colorés, sont également incorporés au jus de goutte selon la coloration souhaitée. On obtient alors un jus peu teinté et par conséquent un vin plus clair et moins tannique, comme c’est le cas en Provence, notamment.

Les vins rosés provençaux sont généralement fabriqués à partir des mêmes mélanges locaux utilisés dans la fabrication des vins rouges. La plupart des vins rosés de Provence sont issus de cépages Grenache, Cinsault et Syrah, mais certains sont fabriqués à partir de Mourvèdre et de Cabernet Sauvignon.

Nous avons plusieurs rosés, qui sauront vous ravir ! 

Notre rosé Cinsault Bio regorge de saveurs florales et de baies d’été. Il s’allie particulièrement bien avec des bouchées apéritives. Ce rosé venu tout droit du Sud offre des arômes de petits fruits rouges gourmands pour votre plus grand plaisir.

Notre Côtes de Provence rosé Bio est un vin de soleil et de plaisir entre fraîcheur, minéralité et gourmandise. Il vous accompagnera avec douceur de l’apéritif au dessert.

Notre rosé IGP Méditerranée Bio est un vin avec une trame estivale aux arômes de fleurs des champs et de petits fruits rouges. La bouche est gourmande, les parfums tapissent délicieusement le palais. 

Notre rosé Côteaux-d’Aix est un vin aux notes de fruits rouges acidulés caractéristiques d’un joli terroir ensoleillé en conversion Bio. 

Face aux fortes chaleurs, on vous a concocté une recette désaltérante : le sorbet au rosé !

Pour 6 personnes – 5 min de préparation – 5 min de cuisson

Ingrédients : 

Préparation : 

  1. Faire chauffer l’eau avec le sucre. 
  2. Une fois le mélange refroidi, ajouter le vin rosé et le passer dans une sorbetière.
  3. Consommer dans les 2/3 jours.

SUIVEZ-NOUS !

Pour une actualité engagée et des conseils pour préserver l’environnement

Fait avec passion à Bordeaux

© 2021 All rights reserved​ - CGV - Mentions légales

l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Rejoignez notre communauté et bénéficiez de -10% sur votre première commande !

Soyez informé(e) de nos offres et de nos actualités en vous inscrivant à notre newsletter.

Promis, vous ne recevrez pas plus de deux emails par mois… 😉

Je certifie

avoir + de 18 ans ?